Nos valeurs

A-cube n’est pas un simple regroupement d’étudiants déterminés à s’ancrer au plus tôt dans la réalité de la pratique du métier d’architecte, c’est avant tout des personnes partageant des valeurs communes et fortes.

EXPÉRIENCE COLLECTIVE

A-cube est, par essence, une expérience collective créée et mise en place par ses membres. L’objectif de faire-ensemble permet de créer un lieu d’échange et de partage. L’apprentissage s’y fait donc collectivement et repose sur l’entraide, la collaboration et la confiance.

Ce partage et cette mise en commun requiert un respect et une bienveillance entre les membres d’A-cube.

Le respect commence par l’observation et l’acceptation de chaque individu avec ses forces et ses faiblesses, sans jugement. Cette tolérance et recherche de l’inclusion évite au membre du collectif de ne considérer les problématiques que de leur point de vue.

La bienveillance implique de se comporter avec empathie : peser ses mots, ses gestes ou encore choisir son ton. Le dialogue et l’écoute sont donc essentiels au bon fonctionnement du collectif. C’est par l’échange qu’A-cube grandit et évolue.

De plus, chaque membre de A-cube doit faire preuve de transparence pour passer au-dessus de son orgueil ou de ses peurs personnelles pour exprimer son avis, ses désaccords ou ses difficultés afin que le groupe puisse s’en saisir et avoir une réelle action collective.

Enfin, il est important d’appuyer sur le fait que c’est la réussite de chaque membre qui permet la réussite de l’expérience A-cube et du collectif. Ainsi, les valeurs et impératifs exprimés dans cet onglet ont pour but de s’assurer que chaque membre d’A-cube se sente en confiance au sein du collectif.

ENGAGEMENT ET AUTONOMIE

Le caractère expérimental et non-balisé de l’atelier, mais aussi la volonté opérationnelle qui lui est sous-jacente, rendent l’initiative difficile et incertaine. Conscients de cette incertitude, les membres d’A-Cube, en intégrant l’atelier, doivent s’engager à assumer les risques inhérents à l’expérience.

Pour être menée à bien, une expérience telle que celle-ci demande un investissement conséquent en tant que groupe mais aussi en tant qu’individu Le suivi des projets opérationnels mais aussi la mise en place et la gestion quotidienne de l’atelier impliquent un effort constant de la part de chacun des membres inscrits. Ainsi il est important que l’engagement soit partagé par l’ensemble des étudiants pour que l’expérience puisse aboutir. Il est nécessaire que chacun prenne des initiatives et participe activement au collectif en se montrant capable de prendre en charge les actions pour lesquelles il s’engage et en étant présent pour ses coéquipiers sur le long terme. Au-delà de la question des projets, il est demandé à chacun de participer de manière assidue aux tâches de fonctionnement sans quoi l’atelier ne pourrait pas être pérennisé.

L’égalité étant prônée au sein de l’atelier, il est important que chacun puisse bénéficier de l’autonomie qu’il s’engage, en retour, à assumer. Car si l’engagement et les contraintes évoquées plus haut sont fortes, c’est dans le but d’instaurer un cadre propice à l’expression personnelle. De plus et malgré les difficultés inhérentes à l’expérience, la prise de plaisir et la non souffrance doivent demeurer au cœur et être le moteur de l’apprentissage.

EXPÉRIMENTATION

A^3, par sa propre nature, est une expérience humaine collective. En accord avec cette essence, l’atelier est un espace d’expérimentation multiscalaire.

En effet, il est du devoir de chacun des membres, à son échelle et pour lui-même, de remettre en question toutes les situations auxquelles il prend part ou est témoin. Cette posture est toujours dans un souci de proposer d’autres façons de faire, d’agir, de concevoir, pour une interprétation plus fine de ce qui l’entoure et une appropriation du monde toujours plus poussée.

L’atelier d’architecture, à son échelle, propose une façon concrète de matérialiser des idéaux en transformant les pratiques de conception et de réalisation architecturales en accord avec les convictions de chacun. Dans cette optique, chaque projet entrepris au sein de l’atelier doit être concrétisé, à tout le moins concrétisable.

Enfin, au sens large, en réaction directe avec le caractère théorique des projets proposés en école d’architecture et en opposition à la bienpensance, tout idéal défendu par un ou plusieurs membres doit se concrétiser par des actes concrets dans un but de transformation de notre environnement.

ESPRIT CRITIQUE

La remise en question et l’esprit d’analyse sont des principes partagés par les membres d’A-cube. Il est important que chacun soit critique sur tout ce qu’il fait en son sein afin de s’assurer qu’il le fait, certes pour lui, mais aussi pour le bien être du collectif.

Les membres d’A-cube se doivent honnêteté et bienveillance, certes, mais cela ne doit pas atténuer la franchise nécessaire entre eux. Chacun doit s’exercer à identifier ce qui est bénéfique et ce qui est nuisible à soi, aux autres, au collectif ou au projet. Chacun doit faire de son mieux pour agir en accord avec ses convictions personnelles, en son âme et conscience sans porter préjudice à l’ensemble du collectif.