Projet alternatif, Cité des Tilleuls (93)

Une initiative habitante

L’opportunité du projet est amenée par Noor M’Birik qui effectue en juillet 2020 un stage dans l’association Alternative Pour les Projets Urbains Ici et à l’International (APPUII) qui œuvre pour le soutien de demande locale. Dans le cas concret de la cité des Tilleuls, ce sont des habitants et associations locales qui font appels à APPUII pour mener des recherches sur le projet municipal de rénovation urbaine, publié en 2019. Après la restitution du projet municipal lors de la fête de quartier (fin juillet 2020), les habitants constatent de nombreuses démolitions non justifiées, un manque d’équipement et de concertation quant à la nouvelle vision de la cité. Ces inquiétudes ont mobilisé les habitants et des associations locales à agir !

Naissance d’une demande habitante

Par le constat des ambitions municipales, les habitants et associations locales décident de porter leur voix par la constitution de leur propre projet, un projet alternatif. Cette demande donne naissance un écosystème d’acteurs qui permet de mettre cette action à l’œuvre. 

Contexte et vision du projet municipal

Depuis les élections de 2014, la politique qui était alors communiste a succédé à une nouvelle politique de la ville avec l’arrivée d’un nouveau maire, Thierry Meignen. C’est en 2019 que le maire du Blanc-Mesnil présente son projet à l’Agence National de Rénovation Urbaine (ANRU), ce dernier désigne la cité des Tilleuls pour être rénovée. Dessiné par l’architecte- urbaniste Xavier Bohl, celui-ci a pour consigne de « noyer la cité des Tilleuls dans un parc paysager ». Pour rappel, depuis la décentralisation de 19823, la ville se voit attribuer le pouvoir d’aménager son propre espace urbain. Ce projet résumé en quelques chiffres se définit par la démolition de 826 logements sociaux et de son centre abritant une galerie commerçante, la réhabilitation de 2 271 logements et la construction de 1 200 logements privés. Enfin ce projet s’élève à un total de de 758,25 Millions €.

Plan de la cité actuelle / Démolition pour le projet municipal vision 2019
L’impact du projet municipal dans l’offre des logements

Et A-Cube dans tout ça ?

Nous sommes deux étudiantes membres d’A-cube à prendre part au projet alternatif (Noor M’Birik et Pauline Duplaix). A-Cube dans son ambition nous amène à répondre à une commande/demande afin de mettre en place une « pratique opérationnelle de l’architecture« . Cette mission nous amènes à une réflexion sur la temporalité académique et opérationnelle pour l’élaboration de notre projet au sein de l’école.

Planning collectif 2021

Les ateliers participatifs

Les ateliers participatifs sont réfléchis collectivement en suivant de multiples objectifs :

  • Rencontre en connaissance avec les habitants
  • Faire argumenter les habitants sur la cité et son devenir
  • Recueillir et retranscrire les usages de la cité – Comprendre les modes d’habitations
  • Obtenir une bonne connaissance de la cité pour traduire les attentes dans le projet

Les ateliers sont organisés en deux temps, un premier le 9.10.11 Avril 2021 permettant de capitaliser de la matière sur le terrain et le second le 21.22.23 Mai 2021 pour concevoir le projet alternatif avec les habitants suivant les thématiques qui se dessinent au premier atelier.

Atelier « Mon quartier », prévu le 9.10.11 Avril 2021, Frise chronologique sur la mémoire du quartier
Atelier « Mon quartier », prévu le 9.10.11 Avril 2021, Photo-langage
Maquette participative, Atelier « Devenir de mon quartier » prévue
le 21.22.23 Mai 2021
fabrication collective